Syndrome Rotulien : Le Rôle du Podologue

Le rôle du podologue dans la prise en charge du syndrome rotulien

Vous ressentez une vive douleur au genou, surtout lorsquevous pliez votre jambe ou montez des escaliers ? Il est possible que vous soyezaux prises avec le syndrome rotulien, une affection courante qui peut affectervotre qualité de vie et votre capacité à pratiquer vos activités quotidiennes,notamment sportives. Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu'estle syndrome rotulien, comment il est diagnostiqué, quelles en sont les causeset surtout, comment vous pouvez vous en débarrasser avec l'aide précieuse d'unpodologue.

Qu’est-ceque le syndrome rotulien ?

Le syndrome rotulien ou fémoro-patellaire correspond à unedouleur localisée autour de la rotule, le petit os en forme de losange situé àl’avant du genou. Celle-ci est plus généralement ressentie lors d’activités quisollicitent le genou, telles que la flexion, la montée ou la descented’escaliers, la course à pied ou le saut.

Le syndrome fémoro-patellaire survient souvent lorsque larotule est désaxée et qu’elle frotte de manière anormale contre le fémur, l'osde la cuisse, entraînant une inflammation et des douleurs.

Commentdiagnostiquer un syndrome rotulien ?

Le diagnostic du syndrome rotulien commence par uninterrogatoire du patient pour évaluer la douleur et l'instabilité articulaire,souvent ressenties à l'avant du genou et derrière la rotule, surtout lors demouvements de flexion ou lorsque la personne reste assise trop longtemps.

Lors de l'examen clinique, le praticien observe la marche,l'alignement des membres inférieurs et effectue des palpations pour localiserprécisément la douleur.

Des tests patellaires peuvent également être réalisés pourévaluer l'instabilité du genou. Pour confirmer le diagnostic, des radiographiesdu genou sous différents angles et éventuellement une IRM, peuvent êtreprescrits pour éliminer d'autres pathologies associées.

Cela permet d'identifier précisément les lésions et lesanomalies anatomiques, contribuant ainsi à un traitement approprié.

Quelles sont les causes du syndrome rotulien ?

Le syndrome rotulien peut avoir plusieurs causes, notamment :

·       la pratique intense d’une activité physique qui sollicitefortement les genoux, tels que le saut, la course à pied, le volley-ball ou lebasket-ball ;

·       des déséquilibres entre les muscles de la cuisse, enparticulier les quadriceps, entraînant une traction anormale sur la rotule ;

·       une mauvaise posture, une mauvaise technique d'entraînementou des anomalies morphologiques telles qu'un alignement incorrect des membresinférieurs, la présence de pieds plats, d’un genu valgum ou d’un genu varum ;

·       les situations nécessitant de rester en position assise,accroupie ou à genoux de manière répétée et prolongée, telles qu’un voyage enavion ou la pose de carrelage.

Desanomalies structurelles telles que des malpositions de la rotule, unesubluxation ou une dysplasie fémoro-patellaire peuvent également augmenter le risque de développer unsyndrome rotulien en modifiant la manière dont la rotule se déplace dansl'articulation du genou.

Commenten finir avec le syndrome rotulien ?

Tout d’abord, il est essentiel de diagnostiquer précisémentla condition dès les premiers symptômes. Si vous ressentez une douleurpersistante au genou, en particulier lors de mouvements tels que la flexion oul'extension, il est recommandé de consulter rapidement un professionnel desanté, votre généraliste dans un premier temps.

Il mettra en place des solutions visant en premier lieu àsoulager la douleur et à restaurer la fonctionnalité du genou. Cela peutinclure la prise d’anti-inflammatoires, la prescription de séances derééducation chez le kinésithérapeute, pour renforcer les muscles autour dugenou, ou des exercices d'étirement pour améliorer la flexibilité. 

Le pédicure-podologue a également un rôle important à jouerdans la prise en charge de cette pathologie. En tant qu'expert des pieds et desmembres inférieurs, il est spécialement formé pour évaluer la biomécanique ducorps, y compris la façon dont la rotule interagit avec les muscles, lestendons et les articulations.

Lors de la première consultation, le praticien effectuera unexamen clinique approfondi pour évaluer l'alignement des membres inférieurs, lastabilité de la rotule et la force musculaire.

En fonction du diagnostic, il recommandera l'utilisationd'orthèses plantaires sur mesure pour corriger les déséquilibres et réduire lapression exercée sur la rotule lors de la marche ou de la course. Ces semellesorthopédiques peuvent jouer un rôle important dans la prévention des récidiveset dans le maintien d'une bonne santé musculosquelettique à long terme.

Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici :
Text Link